Le "Meal Train" : une belle tradition anglo-saxonne pour soulager les parents en post-partum

Le "Meal train" quésako? 

Je ne sais pas si vous avez déjà entendu parlé de cette tradition anglo-saxonne que je trouve vraiment chouette. Le concept est très simple : L’idée est de venir en aide aux personnes dans le besoin en leur apportant à tour de rôle des bons petits plats réconfortants afin de les décharger. Et les nouveaux parents s’inscrivent complètement dans cette catégorie. 

Dans les pays anglo-saxon, la communauté (quelle que soit sa taille ) organise donc un roulement pour que les jeunes mamans, parents ou familles qui viennent d’accueillir un bébé puissent bénéficier au moins d’un plat différent par jour, pour pouvoir se consacrer à autre chose que la cuisine. J’ai également entendu parlé du “bichonnage” en Suisse : on peut s’inscrire sur un site pour préparer un repas à une nouvelle maman. Bref, ce ne sont pas les idées qui manquent !


Si ce n’est pas vraiment dans notre culture d'apporter quelque chose à manger aux nouveaux parents, peut-être par pudeur ou parce qu’on est pas très à l’aise avec la notion d’apporter ou de demander de l’aide, n’hésitez pas à franchir le pas. Il ne s’agit pas seulement d’un geste “sympa”. A ce moment-là de la vie de parents, c’est bien plus et ils s’en souviendront, on vous assure ! S'ils n’ont pas à le demander, c’est encore mieux. 

                                                                      meal train pour anticiper la semaine

Pour ma part, je me souviens avec beaucoup d’émotion du butternut farci aux champignons apporté par ma sœur, de la soupe orange de ma belle-mère et des aubergines farcies de mon père apportées par ma mère. Je me souviens du réconfort que cela m’a procuré et du soulagement de savoir que j’allais manger quelque chose de bon, mais sans devoir le faire moi- même.

                                                                             

Je voulais vous compiler quelques astuces et les choses à faire ou ne pas faire pour organiser un “meal train” à des proches :

1. Constituer un noyau fiable et organisé

Dans l’idée d’un meal train, il faut que chacun sache quand et quoi apporter aux nouveaux parents, sans se louper. Oublier son jour n’est pas permis ! Le groupe peut être constitué des amies proches du couple qui habitent dans la même ville, on peut y associer la famille qui habite sur place. En amont, cela peut être sympa de demander au couple de lister ses quelques plats préférés, faciles à réchauffer et d’attribuer à chacun des participants un de ces plats. Pourquoi ne pas organiser ce roulement lors de la babyshower s’il y en a une! La jeune maman pourra y glisser des indices sur ses péchés mignons.

N’oubliez pas de désigner un coordinateur. Pas question d’appeler les nouveaux parents pour demander la confirmation du jour, de l’heure etc. 

Ça peut paraître compliqué, mais honnêtement, c’est plutôt simple.

2. Cuisiner des choses prêtes à l’emploi 

Exit les préparations compliquées, les légumes à laver et à émincer, voir même une sauce à préparer. L’idée, c’est que le plat soit réchauffé et mangé dans la foulée. Vous voulez VRAIMENT amener une salade ( vous n’avez pas lu nos articles sur l’alimentation en post-partum^^! ), ok, mais lavée, triée, prête à l’emploi dans un sac en papier, sauce à part. 

Bien évidemment on vous recommande des plats adaptés au post-partum. Si vous manquez d'idées, il y a nos recettes sur le blog !

3. Pas de vaisselle !

Oui les jeunes parents n'auront pas envie de laver tous les contenants apportés. Alors soit vous faites la vaisselle, soit vous apportez le tout dans des récipients auxquels vous ne tenez pas, soit vous optez carrément pour des emballages jetables mais recyclables, compostables (il en existe pleiiins de sortes plutôt sympas).

4. Déposer le plat, sans intrusion

Bébé dort enfin, les parents en profitent pour se reposer et la driiiiinnng, la sonnerie de l’enfer, celle qui réveille tout l’immeuble et toute la famille, évidemment. Évitez cette situation si vous voulez rester copains ! Soit vous toquez délicatement à la porte et on vous ouvre, vous déposez le repas et repartez à pas de loup, soit vous déposez le petit plat sur le pas de la porte (si c’est possible). Les jeunes parents savent qu’on va leur apporter quelque chose, un texto suffit!


Voilà, je pense avoir fait le tour de la question ! N’hésitez pas à partager cet article ou vos idées pour un meal train réussi.